Les dernières réalisations et les dernières actualités

 

Pour voir mes réalisations en grand

cliquez sur la photo

 

Me voilà de retour après une longue période mouvementée.......

 

En effet j'ai perdu mon mari au mois d'août et moi même j'ai été hospitalisée et opérée d'un méningium mi juillet, depuis ma sortie d'hôpital je suis chez mon fils et ma belle fille, je me fais chouchouter! et j'ai le temps de me consacrer à des activités manuelles.......

Pour passer de bonnes nuits....

Le capteur de rêves est une pièce artisanale, perpétuant une légende amérindienne. Tissé comme une toile d’araignée, il a pour fonction de filtrer tous les rêves qui le traversent. Les bons rêves passent par les plumes et ressortent pour rester dans la chambre. Les mauvais rêves sont emprisonnés dans les perles. Au lever du soleil, avec les premiers rayons de lumière, ces mauvais rêves disparaissent !

Plusieurs légendes se disputent l’origine de l’attrape-rêve. Elles ont toutes un point commun : le tissage d’une toile d’araignée.

La légende Ojibwa dit qu’Asibikaashi (la Mère araignée) attrapait, avant l’aube, dans sa toile, les rayons du soleil. Quand la nation se dispersa, elle n’arriva pas à tisser, pour chaque tribu, les toiles nécessaires car le soleil ne se levait pas à la même heure sur ces immenses territoires. Alors, elle apprit aux femmes l’art du filet transportable pour attraper la lumière où qu’elle soit et ainsi chasser les terreurs nocturnes. Ainsi naquirent les cerceaux d’osier des marais et des bois aux mailles en cordes végétales ou animales qu’elles fixèrent sur les porte-bébés qui ne les quittaient jamais afin qu’ils apportent lumière et chaleur à tous. De « sun catchers » à l’origine, les petits cerceaux emplumés devinrent donc des objets de conjuration pour détruire les cauchemars au lever du soleil.

En pays Lakota (Sioux), jadis, un très vieux sachem eut une vision en haut d’une montagne sacrée. Iktomi, le Grand Farceur, se manifesta sous la forme d’une araignée qui tissa sa toile dans son couvre-chef fait de plumes d’aigle, de crin, de perles de bois et d’amulettes diverses. Sa toile tissée, Iktomi lui tendit son couvre-chef ainsi modifié en rappelant que la toile devait toujours épouser le cercle sacré et posséder un trou en son milieu. Cet objet magique permettrait au vieux sage et aux siens de toujours suivre la bonne direction grâce aux visions retenues par la toile d’araignée dans leurs songes. De retour dans sa tribu, le vieux sachem fit part de sa vision et les siens suspendirent à leurs tepees nuit et jour, des répliques de sa coiffure sacrée pour mieux gouverner leur vie et fixèrent à leurs nattes de cheveux des attrape-rêves avec des plumes pour avoir des visions.

( JADE )

Réalisé par mes soins.....

"Je vous souhaite des rêves à n'en plus finir 
et l'envie furieuse d'en réaliser quelques uns... 
Je vous souhaite d'aimer 
Ce qu’il faut aimer et d'oublier ce qu'il faut oublier... 
Je vous souhaite des passions
 Je vous souhaite des silences... 
Je vous souhaite des chants d'oiseaux au réveil 
Et des rires d'enfants... 
Je vous souhaite de résister 
A l'enlisement 
A l'indifférence 
Aux vertus négatives de notre époque... 
Je vous souhaite surtout d'être Vous" 
Jacques BREL

Je vous invite à aller voir les choses que j'aime sur ma page printerest

 

à cette adresse

J'ai une page facebook:

 

http://www.facebook.com/artasdzaa

 

Je suis depuis longtemps sur flickr:


http://www.flickr.com/photos/artasdzaa/

 

Toutes mes créations n'y sont pas, mais il y en a une grande partie....